C’est cela « faire de nouveaux progrès ?!… »‘

A lire vos commentaire qui depuis la scission de la GLNF, continuent d’alimenter le boulevard à ragots avec ses « non-c’est-moi-qui-ai-raison, ou bien ses « tu-n’es-qu’un- imbécile »… Autant de mots doucereux et fraternels sensés donner envie aux profanes que j’entends de loin taper (encore) à la porte du Temple. N’y chercher ni qualité littéraire, ni humour, l’écho sera votre seul partenaire !

Alors j’ai exhumé un texte que j’avais faire paraître en son temps, du temps de ma place dans la hiérarchie… Rien à changer !

La décision de « ne pas fermer ma gueule », puis de revenir sereinement « à la maison » pour participer à la construction de notre Edifice. Ce n’était pas, certes, au meilleur moment, mais une fois revenu dans mon cadre fraternel et généreusement accueilli, je souhaite user de quelques mots pour évoquer, avec vous, les problèmes qui minent notre Obédience et qui nuisent à la pratique sereine de notre travail spéculatif.

Je voudrai d’emblée vous dire qu’il ne m’appartient pas de juger les avis que vous pourriez avoir sur cette situation délétère mais de porter un regard qui me semble juste et conforme à notre éthique maçonnique. Je vous parlerai donc essentiellement de notre Institution et des risques qu’elle encourt.

Il ne s’agit pas pour moi de nier certains dysfonctionnements dont chacun a pu s’en faire l’écho, mais de préciser les règles qui régissent notre Ordre et que nous avons tous acceptées en prêtant serment. Alors certes nous sommes en droit, et parfois même en devoir, d’apporter des commentaires et même des critiques sur tel ou tel point de notre organisation, mais je veux vous rappeler que toutes les institutions, hiérarchisées ou pas, se vivent sur le mode de la règle et sont allergiques aux mutineries. Personne ne peut ignorer que les coups d’Etats n’ont fait parler que la haine pour n’aboutir, en fin de compte, au mieux à l’échec, au pire à la dictature. Le pouvoir a toujours été un fantasme aveuglant et tous ceux qui ont tenté de s’en emparer par la « force » se sont brûlé les yeux et les ailes et ont consumé nos espérances.

Car, ne nous trompons pas, si nous assistons à un véritable lynchage de la GLNF, il y a une question à se poser : A qui profite ce crime ?  Qui manipule nos opinions godiches ? Qui envoie ces fantassins au front crier haro sur toute la pyramide ? Qui se cache derrière ces grandes manœuvres irresponsables ? Peut-être devrions-nous alors chercher vers ce qui ont intérêt à ce que l’indépendance de nos « Loges bleue », celles qui a toujours prévalue dans la sérénité de nos sept ans et plus, soit mise sous tutelle. Demandons donc les « degrés » d’implication de certains « leaders » d’une opposition, certes éclatée, mais virulente. Cherchez et vous trouverez… Les chefs sont toujours sur les hauteurs, de leurs grades et de leur suffisance.

Pourtant, moi, ici devant vous, je préfère encore parler dialogue et échange fraternel. Je préfère croire encore aux vertus de la sagesse. Utopiste ? Peut-être, mais c’est ma pierre à l’édifice que je souhaite voir édifié. Je ne peux pas, je ne veux pas voir en mon vis-à-vis, en mon interlocuteur, en mon frère, un adversaire. Alors si c’est le cas pour chacun d’entre nous tous, croyez-vous vraiment possible de se prévaloir des bienfaits d’un ordonnancement serein entre midi et minuit, et se déverser dans l’opprobre à toutes heures ? Croyez-vous qu’on puisse avoir la bouche pleine des mots de tolérance et de fraternité et sacrifier en même temps tous les enseignements de nos rituels ? Prêtons ensemble attention à ceux qui créent eux-mêmes les conditions d’un naufrage qu’ils déplorent. Notre tâche à tous est délicate, elle devrait nous obliger à tout mettre en œuvre pour éviter de nous la rendre mutuellement impossible.

Nous sommes une grande majorité à ne pas comprendre les méthodes de la révolte, mais nous sommes prêts à entendre tous ceux qui ont « quelques choses à proposer dans l’intérêt de nos Loges en particulier et de la franc-maçonnerie en général ».

Alors parlons-en. Parlons de ces « ignominies » qui seraient commises en haut lieu et qui justifieraient, sans aucune nuance, une telle altération de la situation. Même si des fautes ont pu être commises, « on » veut à tout prix un responsable qui se reconnaisse coupable. Surtout quand « on » peut prendre l’apparence d’un contre-pouvoir « juridictionnel ». Pourtant en entendant et en lisant le déferlement de fausses informations, d’erreurs d’appréciation, de méconnaissances des faits réels et d’incompréhensions, parlons-nous encore la même langue, croyons-nous encore aux mêmes valeurs ? Les métaux ont envahi le temple, ils nous contraignent donc à le défendre. Alors je vais défendre nos principes.

Oui, c’est vrai, notre Institution est pyramidale et c’est le Grand Maître qui dirige, éclaire et rend nos travaux justes et parfaits, tout comme chacun des Vénérables maîtres qui officient dans leurs Loges. Nous devons cependant nous rappeler que c’est à la gloire du G.A.D.L’U que nous intervenons, pas en son Nom, ni à sa place. Les censeurs l’auraient-ils oublié ?

Je voudrais, si vous le permettez, évoquer un souvenir personnel difficile. Dans ma charge de Grand officier national, j’ai eu à « subir », en son temps et sous une autre autorité, ce que nous dénonçons tous sous le label de « lettres de cachet ». Certes, j’ai alors mal vécu des décisions qui pouvaient m’apparaître injustes, mais je n’ai pas maquillé ma déception en peinture de guerre, j’ai démissionné. A chacun son honneur et sa vision d’une maçonnerie régulière. En d’autres lieux, où la notion de discipline fait également sens, on disait aux grandes gueules : « tu la fermes ou tu démissionnes ! ». J’ai mal de voir qu’aujourd’hui ce sont les « armes », et non l’intelligence et la sagesse, qui président à la destruction de notre Edifice.

Je veux alors partager ma conviction que l’insurrection n’est pas la solution aux nécessaires réformes à mener et que l’on peut, avec nos outils et l’habilité du bon ouvrier, mettre sur le chantier une réflexion en profondeur. Nous sommes nombreux à vouloir saisir les « perches » qui sont lancées pour ramener l’honneur et la dignité dans notre Obédience. Ceux qui connaissent François Stifani, notre G.M., outre les nuances et les ombres qui caractérisent chacun d’entre-nous, nous savons l’homme attachant et le frère volontaire. N’acculons donc pas cette volonté dans l’impasse. Le « dialogue » doit gagner sur la « guerre ». Le temps viendra où chacun pourra prendre alors ses responsabilités et choisir le cap qui sera donné, mais aujourd’hui notre maison brûle et nous devons tous œuvrer sereinement dans le sens de l’apaisement et dans l’intérêt de l’Ordre.

Si donc les raisons de la lutte sont honnêtes et généreuses, j’appelle à conjuguer nos efforts pour que tous ceux qui ne connaissent les faits qu’à travers les « rumeurs », et ils sont légions, se mobilisent pour relever le défi, celui de la continuité et la pérennité de nos Institutions, même si des réformes doivent être impérativement engagées. C’est ensemble que nous mènerons ces réformes. Ne créons pas de faux boucs émissaires encore capables de coups de cornes. Si nous regardons l’histoire et si nous analysons bien les conséquences des événements récents dans l’actualité turbulente, cela devrait calmer les plus fougueuses ardeurs révolutionnaires. Le printemps, d’où qu’il vienne, peut n’être qu’une illusion trompeuse et éphémère !

La contestation peut, fraternellement, trouver une pacifique solution. Mais attention à ne pas plonger les yeux fermés et le cerveau embué dans les tréfonds des miroirs aux alouettes… Surtout quand elles ne font pas le printemps !  Quant à tous les « griefs » excessifs qui se déversent sur la toile, leur insignifiance est parfois telle que même les FF « sensibilisés », pour ne pas dire « désinformés » par le climat de révolte, ne réussissent pas à opposer d’arguments cohérents et raisonnables. Ouvrons grandes les bases d’un dialogue serein et effectivement constructif que la majorité d’entre-nous tous appellent de leurs vœux. Oui, toutes les « revendications » sont audibles, mais à la manière accoutumée des maçons, c’est-à-dire étayées et formulées dans l’esprit qui fonde nos valeurs. C’est là seulement que nous pourrons nous reconnaître pour… tels.

Share
Ce contenu a été publié dans AFFIDELIS-PARIS. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

50 réponses à C’est cela « faire de nouveaux progrès ?!… »‘

  1. Ping : LA REVUE HEBDOMADAIRE DU WEB MAÇONNIQUE ! | GADLU.INFO - Franc-Maçonnerie Web Maçonnique

  2. brutus dit :

    @desap

    Si les Basics Principes Anglais de 1929 permettaient, comme le dit desap, d’imaginer dieu librement malgré l’obligation très claire faite aux maçons de « croire en sa volonté révélée »…
    ..pourquoi le Board of General Purposed de la Grande Loge unie d’Angleterre a-t-il EN VAIN proposé en 1989 cette modification : « Les francs-Maçons placés sous sa juridiction doivent croire en un Être suprême. » ?

    La seule raison de cette proposition rectificative avortée est donc nécessairement que la version de 1929 critiquée (y compris par les membres de la GLUA) conduit indiscutablement à exclure de la maçonnerie les déistes et les religions et sagesses asiatiques.

    Ce n’est absolument pas discutable !

    Dans ces conditions la Grande Loge de France et la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française ne peuvent en aucun cas adhérer aux Basics Principes Anglais de 1929 qui sont une offense au principe intangible de Tolérance maçonnique et à la Liberté de penser en toute conscience.

    Si le mainstream anglo saxon considère ces deux grandes loges irrégulières faute d’adhérer aux BP29, cela n’a pas la moindre importance.

    • zormelliiw dit :

      si je peux me permettre , Brutus , personne ne demande a la GL et a la GLAMF d’adhérer aux BP , on s’en fout comme de l’an 40. vous n’avez aucune importance
      je crois que tu surestimes la portée ou l’analyse de vos paroles au vu de ce que vous représenté réellement .
      revient a la réalité , et surtout ne fais pas semblant de représenter une multititude quand tu ne représentes que toi , c’est un comportement de LOOSER

  3. Désap. dit :

    Aaaah Joaben, le honnis Joaben qui injurie tout le monde …
    et puis certaines de mes réponses, à des injures ! qui ne sont pas de Joaben ! et qu’on ne passe pas.

    Il y a un Brutus, qui semble bénéficier d’un traitement de faveur, comme un syndrome de Stockholm envers un « vainqueur » d’hier, qui lui injurie tout le monde, et copieusement là est sa spécialité , mais de lui tout passe.
    Ben oui, mais lui il le fait bien, il a les bons mots et la bonne rhétorique pour le faire.

    Et bien, comme dirait un certain Ermite que j’embrasse, je retourne dans ma caverne, j’en sortirai pour aller échanger où ledit Brutus est censuré presque systématiquement tant sa rhétorique ni ne sert ni ne trompe personne.

    • Jacques Bernadac dit :

      tu sais désap, il nous arrive aussi « d’oublier » un post de brutus !
      Quant à pinpin, nous en passons un… sur beaucoup qui passent à la trappe!
      Comme les vieux carbus, il faut bien le titiller un peu !!!
      Fais comme moi, réponds à ceux qui font avancer le Schmilblick sur notre approche de ce qui nous rapproche.
      Allez mon F, nous attendons ton travail.
      biz de l’ermite qui sinon va s’ennuyer dans sa caverne.

    • brutus dit :

      Je ne suis censuré nulle part !
      Je suis fier d’avoir modestement contribué à dénoncer la dérive religieuse de certaines obédiences
      Je suis fier d’appartenir à l’Alliance qui érige en principes la liberté penser et la liberté de conscience

  4. Jacques Bernadac dit :

    IF…

    Nous avons tous bien compris la position de chacun sur la GLNF et la GLAMF ; à savoir laquelle est à la fois RER et REAA, et laquelle, permettez-moi cette métaphore, est plus jésuite que l’autre.

    Mais revenons à nos moutons, cad nous, affidéliciens ; souhaitant faire de nouveaux progrès…

    Vos modérateurs préférés (merci, merci !!) ont voulu, depuis sa création que ce blog soit A.T.D.
    A : comme athée, agnostique, amoureux (de la vie, du ciel et de la terre.)
    T : comme théiste, tribun, tolérant dans le cercle que nous ouvrons à l’autre.
    D : comme déiste, discret, et surtout pas diabolique.

    Une précision quand même : nous travaillons à la gloire du Grand Architecte de l’Univers.
    Que notre Groupement que nous appellerons, car il faut bien lui donner un nom F.M.U, rajoute devant un préfixe quel qu’il soit, ne me dérange pas. GADL’U me va très bien.

    Que certains sur les parvis se chicanent, se chamaillent, s’apostrophent et plus si affinités, cela reste des échanges profanes, et tant que le ton ne dépasse pas 40 décibels, il faut bien que jeunesse se vive !!
    Mais dans le Temple, AUCUN METAUX, Chacun quitte son port d’attache pour naviguer vers un même cap, et que son esquif soit : (encore une métaphore !) à voile ou à moteur, qu’importe le flacon….

    Voilà, évitons que notre blog, auquel perso je suis très attaché, ne devienne un filet de tennis entre deux camps qui pour l’instant n’ont aucun apport à donner à notre but : « CONNAIS TOI … ».

    Nous attendrons quelques jours à savoir si un de vous à une planche à nous proposer.

    • brutus dit :

      je suis entièrement d’accord avec ce que tu dis
      du moment qu’on professe de n’exclure personne en raison de sa manière d’envisager le GADLU, tout me va.
      Je ne demande pas grand chose
      Mais le peu que je demande, j’y tiens

      • Désap. dit :

        Donc tout va bien,
        c’est ce que propose les BPs 1929,
        c’est ce que proposent toutes les GGLL régulières et reconnues d’Europe,
        c’est ce que proposent 95% des GGLL US,
        bienvenue dans la Régularité Maçonnique.

  5. joapinpin dit :

    Les brutus-desap-galinier, tous GLAMF, toujours en concours de mauvais-foi et du bon(?) mot pour exterminer l’autre, tout en se clamant hypocritement fraternité bien sûr, ont trouvé un autre lieu pour s’ebattre et se témoigner toute leur hostilité mutuelle qous le regard amusé des GLNF ex ou futurs. L’hostilité universelle, sera donc le nouveau credo de ces FM militants…

      • Pierre Benzaquen dit :

        Tous commentaires du personnage que tu cites dan ton texte et que j’ai supprimé ne passera jamais sur affidélis, sauf amendement notable

        • Anonyme dit :

          C’est parfait, laissons nous tous injurier et calomnier par Monsieur Joaben. Il me cite dans son commentaire et, cela me déplait beaucoup. C.Galinier

          • Pierre Benzaquen dit :

            C parce qu’il injurie tout le monde qu’il en est illisible et inaudible. Laisser les chacals hurler dans le désert

      • Anonyme dit :

        je ne vois rien en réponse à qui tu sais. C.Galinier

  6. Jacques Bernadac dit :

    Le bloc Note:

    GM, ne vois-tu rien venir ?

    A propos de la GLAMF; Copier sur son site :
    « La franc-maçonnerie traditionnelle, pratiquée à la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française, est une fraternité initiatique qui repose sur la foi dans un Etre Suprême exprimée. »
    Puis :
    « Déclaration du Grand Maître de GLAMF :
    Être à la GLAMF, comme à la GLNF, c’est croire en Dieu. Il ne devrait y avoir chez nous ni athée ni agnostique.(C.Beau élu 2014)
    GL-AMF qui respecte en cela strictement les « Basic Principles » qui fondent la régularité des Grandes Loges dans le monde«(A Juillet). »

    Comme aurait dit E. Faure en parlant de certains députés : « ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent »

    J‘ai l’impression de revivre les bonnes paroles des musulmans en l’an mille « Acceptez notre gouvernance, et nous vous laisserons pratiquer vos rites ».
    Tiens ! Ou sont passés nos Synagogues et nos Eglises ? Mais voyons jeune dhimmi, les paroles n’engagent que ceux qui les reçoivent !

    Cela se passe-t-il ainsi aux Galeries de l’alliance !!!

    Je repense à ce qu’avait dit Churchill: «  »Ils devaient choisir entre le déshonneur et la guerre. Ils ont choisi le déshonneur, et ils auront la guerre. »

    Et oui! certains continuent de tirer à vue sur Le GM de la GLNF, mais j’ai l’impression qu’une balle perdue a touché un VF de la GLAMF. « ON » va finir par regretter F.Stifani !!

    • brutus dit :

      c’est de la provocation ?

      • Jacques Bernadac dit :

        Non, la vérité.

        • brutus dit :

          La Vérité consiste selon Bernadac à rejeter des loges les déistes, agnostiques, bouddhistes, panthéistes etc qui ne croient pas en la divine révélation.

          Ainsi Bernadac, au nom de sa foi chrétienne, rejette hors du Temple toutes les gloires des Maçons à commencer par Newton et à sa suite : Atatürk | Bastiat | Bernardin de Saint-Pierre |  Blanc | Burke  | Burns | Byron | Chamfort  | Choderlos de Laclos | Condorcet | d’Alembert  | de Tarcy | Diderot  | Jaucourt | Fichte  | Florian | Franklin | Goethe | Goldoni | Grégoire | Herder | Holbach | Jacobi | Lessing  | Littré | Locke | Maine de Biran | Marmontel | Mirabeau | Montesquieu | Paine | Pope | Pouchkine | Pratt | Sade | Schiller | Schoelcher | Swift | Twain | Volney | Voltaire.

          Toutes ces gloires, depuis leurs tombes, sourient de se voir anathémiser rétroactivement par l’Auguste Bernadac et le Désap : Phare de la pensée occidentale du XXIEME siècle.

          NB il faudrait changer le sous titre : AFFIDELIS / le blog maçonnique chrétien, polémiste et intolérant

          Pierre au secours !

        • Désap. dit :

          Ah oui mais … brutus a énormément de mal avec la vérité.
          En même temps comment lui en vouloir ?
          Il y est encouragé, on nous dit que les principes fondateurs de la GLAMF sont obsolètes, pire, qu’ils n’ont été mis en avant que pour obtenir la reconnaissance ; non obtenue, il n’y a plus lieu de les respecter.
          C’est complètement inimaginable, on parle de principes maçonniques, rien que ça !
          en définitive on dit sans sourciller qu’on aurait instrumentalisé ces principes dans le seul but d’obtenir quelque chose.
          Comment parler de responsabilité, de conscience, de conséquence de ses actes quand on galvaude des principes ?
          Comment ne pas conclure à l’imposture ?!!

          • brutus dit :

            95% des membres de la Glamf approuvent en leur dernier Congrès le principe de la liberté de penser en toute conscience.
            Les 5% de minoritaires doivent se soumettre ou se démettre.

          • Désap. dit :

            FAUX !!
            HONTEUSEMENT FAUX !!

          • Désap. dit :

            « Liberté de penser en toute conscience »
            Non mais pour nous prends le tribun des blogs pour nous servir une telle imbécilité ?

          • Désap. dit :

            Erratum :
            Pour QUI nous prend …

          • brutus dit :

            la « Liberté de penser en toute conscience » constitue la phrase clef du discours du grand maitre Beau approuvé en congrès en 2016 à une majorité de 95% des membres

            J’imagine que notre ami desap qui conteste cette orientation voudrait qu’à la Glamf soit instituée le principe de « l’interdiction de penser en toute bêtise »

            Qu’il n’y compte pas trop !

          • brutus dit :

            TEXTE EXACT DU GM DE LA GLAMF :
            « Nous avons la volonté de construire une Maçonnerie fidèle aux principes de fraternité, de solidarité et d’épanouissement personnel inscrite dans une quête spirituelle, une Maçonnerie dans la lignée des premières Constitutions de 1723, une Maçonnerie laissant à chacun sa liberté de pensée en toute conscience, une Maçonnerie ouverte vers l’autre, une Maçonnerie qui rassemble, une Maçonnerie véritablement universelle ».

            Si cela ne plaît pas à desap. S’il préfère livrer sa conscience à JP Servel, il est absolument libre de nous quitter.

        • brutus dit :

          Les BP29 auxquels desap veut soumettre son obédience contre l’hyper majorité de ses membres, obligent les maçons à croire en dieu et en sa volonté révélée
          C’est donc bien de divine révélation qu’il s’agit.

          • Désap. dit :

            C’est faux.

            Brutus a une lecture religieuse des BPs1929 en dépit de leur rédaction parce que ceci sert son raisonnement et les idées qu’il cherche à imposer par tout moyen y compris la démagogie.

            C’est la démonstration d’une notoire étroitesse d’esprit, le signe d’un esprit qui ne s’est pas libéré de ses contingences culturelles, pourtant l’objet même de la Maçonnerie.

            Les BPs1929 s’adressent à des Maçons confirmés puisqu’en direction des gouvernances des GGLL qui souhaitent se faire reconnaitre.

            On notera à ce propos qu’aucune GGLL du continent européen (à l’exception de la Suède) ainsi que la très grande majorité des GGLL américaines reconnues par la GLUA n’imposent quelque conception religieuse que ce soit à leurs membres, toutes expriment clairement dans leur déclaration de principes que la vision du GADL’U reste exclusivement de l’opinion de chacun et qu’aucun prosélytisme ne saurait être accepté, ceci conformément aux Basic Principles de 1929.

            Brutus s’imagine qu’une idée fausse répétée inlassablement pourrait devenir vérité.
            Ceux qui ont intérêt comme lui à faire valoir la subjectivité pour assoir un pouvoir le suivent ; enfin le suivent … non, plus exactement il en est le relai sur les blogs au fins d’assurer une propagande.

            Mais malheureusement pour eux, seule la vérité triomphe.
            On y travaille pour casser ces raisonnements étroits qui enferment la réflexion maçonnique dans des considérations religieuses, ceci au détriment de ce que devrait être la réalité du travail de la GLAMF : dépasser ces discussions stériles pour se consacrer à une meilleure compréhension de la Maçonnerie dont le postulat est le dépassement de toutes les contingences.

          • brutus dit :

            un franc macon qui n’est pas un fidèle des religions du livre est exclu par le mainstream anglo saxon

            C’est pas la pein d’ergotter il suffit de lire :

            bp29 articles 2 & 3
            Que la croyance en le Grand Architecte de l’Univers et en sa volonté révélée soient une condition essentielle de l’admission des membres.
            Que tous les initiés prennent leurs obligations sur, ou en pleine vue, du volume de la Loi Sacrée ouvert, de manière à symboliser la révélation d’en haut qui lie la conscience de l’individu particulier qui est initié

    • Désap. dit :

      Il est à noter que la RL Gérard de Nerval, loge de recherche de la GLAMF, travail au Rite Emulation, le rite de la GLUA s’il fallait le préciser !

  7. Anonyme dit :

    Mon cher Jacques, nous assistons à un lynchage de la GNLF, parce qu’elle n’apporte plus rien en maçonnerie et, le monopole conservateur et sectaire de la GLUA est une escroquerie. La maçonnerie Anglaise ne s’insurge même pas contre les Obédiences des USA, qui jettent l’anathème sur l’homosexualité. Cette maçonnerie de mauvais spectacle de cirque, soi-disant, régulière est orgueilleuse, dédaigneuse et pense plus au Fric, que de dispenser une maçonnerie qui tout en respectant ses fondamentaux, s’inquiète d’être en adéquation avec les problèmes des hommes de son époque. D’ailleurs avec ses partenaires Européens et USA il y a du tirage. Le Brexit n’arrange pas les choses. Si Trump félicite cette liberté éphémère, soyez certain qu’il ne fera aucun cadeau aux Anglais. Enfin une satisfaction nos frères Ecossais reste dans l’Europe. Le tsunami maçonnique a commencé en France et il pourrait bien se terminer, avec la maçonnerie du monopole dans ce monde maçonnique. C.Galinier

    • Désap. dit :

      Toi aussi Claude tu renies 30 ans de pratiques maçonniques ?
      Toi aussi Claude tu prétends que la GLNF avant Servel ne respectait pas les Basic Principles 1929, lors même qu’elle était reconnue et que ce sont les critères de reconnaissance ?
      Toi aussi Claude tu nies que la GLAMF est fondée « dans le respect des Règles qui régissent la Franc-maçonnerie Régulière », c’est sur la première page de son site !!
      https://www.gl-amf.fr/
      Toi aussi Claude tu brules aujourd’hui ce que tu as convoité de 2012 à 2014, la reconnaissance de la GLUA ?
      Toi aussi Claude tu honnis ce que tu as respecté pendant 30 ans, la GLUA ?
      Qu’est-ce que c’est que cette maçonnerie bruto/new-age fabriquée de toutes pièces ? Qu’est-ce que vous êtes entrain de transmettre aux Appt:. ?
      Vous êtes entrain de transmettre la maçonnerie facebook, la maçonnerie neuneu twiter, une espèce de truc moderne complètement insipide et sans aucune relation avec une quelconque réalité maçonnique.
      Vous feriez bien d’épargner Anderson et Désaguliers de vos louanges, vous n’êtes pas du tout au niveau de ce qu’ils ont transmis, et si vous voulez des explications, tout se trouve dans les rituels, j’entends ceux qui n’ont pas été tripatouillés pour confirmer des interprétations farfelues.
      Aucune GL, française ou étrangère, ne comprend le positionnement de la GLAMF tant il est flou, alambiqué, vide.

      • brutus dit :

        PROJET DE MODIFICATION DU RITUEL DE L’ALLIANCE Copyright DESAP ET BERNADAC (révélationnistes associés)

        Heureux est l’homme qui n’entre pas au conseil des méchants, qui ne suit pas le chemin des pécheurs, ne siège pas avec ceux qui ricanent,

        mais se plaît dans la loi du Seigneur et murmure sa loi jour et nuit !

        Il est comme un arbre planté près d’un ruisseau, qui donne du fruit en son temps, et jamais son feuillage ne meurt ; tout ce qu’il entreprend réussira,

        tel n’est pas le sort des méchants. Mais ils sont comme la paille balayée par le vent

        au jugement, les méchants ne se lèveront pas, ni les pécheurs au rassemblement des justes.

        Le Seigneur connaît le chemin des justes, mais le chemin des méchants se perdra.

        Je vous salue, Marie
        Je vous salue, Marie pleine de grâce ;
        le Seigneur est avec vous.
        Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus,
        le fruit de vos entrailles, est béni.
        Sainte Marie, Mère de Dieu,
        priez pour nous pauvres pécheurs,
        maintenant et à l’heure de notre mort.

        Amen.

        Notre Père qui es aux cieux,
        que ton nom soit sanctifié,
        que ton règne vienne,
        que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
        Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
        Pardonne-nous nos offenses,
        comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
        Et ne nous soumets pas à la tentation,
        mais délivre-nous du Mal.

        Amen

  8. brutus dit :

    Jacques
    Il n’y a pas les uns contre les autres comme tu dis.
    C’est absolument faux !
    Il y a l’un (la glnf depuis servel) qui exclue ceux qui ne croient pas en la divine révélation religieuse, contre tous les autres (toutes les obédiences françaises : go gldf glamf droit humain etc.) qui refusent absolument d’imposer à leur membres un système de croyance quel qu’il soit.

    • Jacques Bernadac dit :

      Décidément brutus, ta haine de la GLNF t’empêche de lire les lignes, et tu essaies seulement de lire entre.
      Je n’ai pas dit les uns contre les autres, mais l’un différemment de l’autre.
      ta vision de la FM, vivante et turbulente; le bordel quoi ! (60 obédiences !!)
      et ma vision utopique style la Loge mère de Kipling, ne sont plus réconciliables.
      Mon théisme est ouvert, ton déisme est vengeur !!

      • brutus dit :

        Mon cher Jacques ta phhrase «Mon théisme est ouvert, ton déisme est vengeur » n’a aucun sens !
        Il est impossible de te faire comprendre que je ne demande rien d’autre que la cohabitation en loge entre déistes theistes et pourquoi pas avec les animistes polythéistes syncretistes ou agnostiques

        C’est toi qui semble ne vouloir uniquement en loge que ceux qui comme toi croient en la révélation

        C’est moi qui suis l’exclu et toi l’excluant
        Et comme toujours c’est celui qui exclu qui dit être victime.
        C’est fatiguant !

        • Jacques Bernadac dit :

          Tu es fatiguant brutus !
          A part moi, je n’ai JAMAIS exclu personne.
          affidélis me permet simplement de continuer mon chemin de cherchant, mais j’avoue humblement qu’avec toi, je ne trouve pas grand chose!!!
          Un FM polythéiste ?
          Quant au syncrétisme des religions, j’aimerais bien….!

          je me contente de croire en Dieu, GADL’U, en continuant d’explorer les thèses et antithèses, dans le doute, la joie et la bonne humeur !
          Pour la synthèse, je vole encore trop bas…

          • brutus dit :

            Un FM polythéiste cela peut exister.
            Il y eu récemment un peau rouge américain qui aimait invoquer le dieu du vent, de la prairie ou des rivières
            Que crois tu qui lui arriva ?
            Il s’est fait virer de la GL de Floride qui n’admet que les révélationnistes.
            La preuve ?
            http://isere-savoie-leman.over-blog.com/2015/12/quand-une-grande-loge-exclut-pour-raisons-religieuses.html

            PS: excuses moi pour la nullité de mes apports. Si tu insistes je te laisse avec desap.

          • Jacques Bernadac dit :

            Ou as tu lu nullité ?
            j’essaie de rester dans la mesure !
            Même si le dialogue déborde souvent de la planche tracée, tu as toujours eu le droit d’exprimer ta vision de la maçonnerie, mais permet moi de dire que celle que je pratique, afin de reconstruire mon temple, est très différente.

  9. Jacques Bernadac dit :

    je sais ce qui a valu ta lettre de cachet, et je dis: bravo au FM que tu es, d’avoir su rester digne devant cette ignominie.
    Je n’ai connu que trois GM
    – Le premier, ancien haut-fonctionnaire était un ami de mon beau-frère, alors en poste à Nice, et j’avais à la fin d’une tenue de GL, présenté les salutations de ma Famille, fière de leur rejeton AFM. Il m’a regardé avec ce sourire condescendant que l’on a quand on donne une piécette à un pauvre, à la sortie de la messe.
    – Le deuxième, qui m’a dirigé virtuellement dans mes trois grades; ne m’a jamais donné envie de boire une bière avec lui, à la sortie de la messe.
    – Quant au troisième, je l’ai dit et redit, il fut mon Grand Maître, le seul pour qui j’ai vraiment pris plaisir à lui prêter serment.

    Je ne crois pas, cher Pierre à la reconstruction possible du Chantier. Les apprentis se tiennent de plus en plus mal, et le Maître n’a plus l’autorité sur la meute, (dit sans aucun esprit péjoratif.)
    Les uns veulent exclure, les autres accepter mais avec dédain.

    Et rodent autour de cette chair fraiche que sont les jeunes Maîtres, tous ces rapaces des hauts grades.
    -Les uns pour leur dire que Hiram est le Christ, et qu’il faut refaire la planche MESA quand il sort du tombeau, et enlever la main qui le protège de l’éblouissement car il est la lumière !!! le fils de… peut-être, mais là, vraiment, ce sont des frapadingues!!! Je le sais, un de mes filleuls doit passer écuyer novice, et une meute lui dit qu’il ne doit plus raisonner en FM mais en …. AH les cons !!!
    – Les autres pour dire qu’il doit fouler la tiare du Pape pour accéder au fromage ?!?!, et que les serments n’engagent que ceux qui les reçoivent…

    Qui sont-ils pour juger ????
    Et mon poing sur la gueule tu le veux ?

    Et oui, Pierre, je ne ferai plus de progrès dans aucune Obédience…sauf dans celle qui nous attend à l’ OE.
    …Et en attendant de savoir si Il est vraiment de la race des Seigneurs.

    Comme ces preux Cavaliers, buvons à nos épouses, à affidélis, et à ceux qui écrivent !!

    • Désap. dit :

      Dieu que c’est juste !
      J’ai assisté il y a peu à une planche de passage que je pourrais résumer ainsi et de maniére exhaustive : les voyages forment la jeunesse !
      Continuons de considérer que tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, que le Gadlu est un vague principe, que s’il est créateur c’est à l’insu de son plein gré, que les serments n’engagent que ceux qui les reçoivent (n’est-ce pas mon cher Jacques), qui si le Gadlu est inconscient, et bien faisons des planches et des bouquins de bibliothécaire, des compilations on passera pour érudit et surtout soyons-en sûr !!
      La situation, notablement en France, est pathétique, on se dirige droit vers, on est carrément dans « la pratique maçonnique pour les nuls », celle de Mr. Jourdain, le bourgeois gentilmaçon, gentil comme son nom l’indique.

      • Désap. dit :

        Erratum :
        une planche d’élévation, ce qui est beaucoup plus grave, significatif, pathétique ; sur le chantier de la Cathédrale, celui qui ne travaillait pas correctement, tout brave homme qu’il était, était congédié parce qu’il représentait un danger, celui de ralentir l’exécution des ouvrages et le risque d’écroulement.
        Pour nous ce risque est beaucoup plus sournois parce qu’il ne se voit pas immédiatement, mais il est identiquement présent et il s’appliquera, la dégénérescence est en fonction.

        • brutus dit :

          Ainsi desap et dans ta propre Loge, lors d’une planche d’élévation, il a été rappelé les propos d’un ancien Grand Maître de l’Alliance, ratifiés en Congrès, selon lesquels les membres de cette obédience disposent de «La liberté de penser en toute conscience»

          Ainsi, animistes, théistes, polythéistes, syncrétistes, déistes, panthéistes et même agnostiques sont-ils tous bienvenus à la Glamf ou ils se soumettent «à cette Religion que tous les hommes acceptent, laissant à chacun son opinion particulière, qui consiste à être des Hommes Bons et Honnêtes ou Hommes d’Honneur et de Sincérité, quelles que soient les Dénominations ou Croyances qui puissent les distinguer, pour que la Maçonnerie devienne le Centre d’Union et le Moyen de concilier une véritable Amitié parmi des Personnes qui auraient dû rester perpétuellement Éloignées. »

          L’Alliance n’existe que par et pour ce principe, fondement historique de la Franc-maçonnerie.

          Ceux qui dans l’Alliance chercheraient à imposer aux autres leur propre conception du divin n’y sont pas les bienvenus.

          Ils sont invités à pratiquer la tolérance, qui est notre raison d’être au Monde, ou se démettre.

          Tu peux trépigner, exulter, vitupèrer, protester, menacer, comploter, t’agiter en tout sens : rien n’y fera ! Personne à la Glamf n’acceptera jamais de soumettre ses convictions intimes au jugement d’une police de la pensée dont tu prétends être l’inquisiteur.

          Tu as perdu cette bataille car lorsqu’une liberté (celle de penser) est acquise, il est impossible de l’abroger.

          Tu dois en tirer les conséquences. Tu n’es pas bien chez nous.

          Je persiste à croire que ta place est à la Glnf, car, pour t’épanouir, tu as visiblement besoin de recevoir des commandements spirituels d’un (grand) maître à penser qui t’ordonnera de croire en la divine révélation des religions du livre.

          • Désap. dit :

            Errata :
            1/ Brutus n’a jamais été et ne sera jamais reçu dans notre Loge, l’acceptation des visiteurs reste à notre discrétion ; ce qu’il prétend et prétendra de ce qu’il s’y passe n’existe pas, entendu que la planche évoquée ne saurait y être acceptée.
            2/Le bibliothécaire Brutus Aurillac fait partie de ces gens bizarres qui s’imaginent propriétaires de la GLAMF, légitimés qu’ils s’estiment par des résultats de votes n’ayant jamais rassemblé plus de 25% de participation.
            3/ Il est bien entendu que nous combattons sans relâche ces gens là qui cherchent à inscrire la GLAMF dans la maçonnerie libérale, positionnement en tous points contraire à ses principes fondateurs que nous entendons respecter et faire respecter envers et contre tous les imposteurs.

    • Anonyme dit :

      le RER en grades de perfections, est une maçonnerie dont la racine est Templière. Willermoz était respectable ainsi que Pasqually. Willermoz l’Ancien et le nouveau testament. Pasqually l’Ancien testament. Le problème des grades de perfections dont le REAA, c’est le retour à la théosophie des religions révélées. Nous entrons dans une maçonnerie sectaire contraire à l’esprit même de celle des Lumières. Le Déisme maçonnique existe afin d’inviter dans nos Temples, les frères de toutes les religions. Un Indien Américain qui croit au Grand Esprit, ferait un bon maçon. Un maçon qui rejoint les grades de perfections, c’est comme un moine dans son ordre. La seule consolation, il faut bien apprendre quelque chose. C.Galinier

Les commentaires sont fermés.